Driver [PS1]


Editeurs : GT Interactive / Infogrames

Année : 1999

Nombre de joueurs : 1

Sorti sur : Playstation, PC, Mac, Gameboy Color, Playstation Network

Type : Course

(Miami, Juin 1999. Au cœur des locaux du Miami Police Department) La journée d'aujourd'hui fut éprouvante, pour moi comme pour mes collègues.Ces derniers temps, les journées étaient toutes pareilles : à chaque fois, son lot de de délits, de vols et d'assassinats. Mais il y avait quelque chose de spécial aujourd'hui. En tout cas, c'est ce que je me suis dit quand l'officier McKenzie m'avait demandé de le rejoindre ce soir avant de quitter le poste. Une nuit que je n'oublierais jamais, celle où tout a commencé…

Vous êtes Tanner, un flic du FBI infiltré au sein de la mafia. Votre talent d'ancien pilote de course vous a permis de vous faire remarquer au sein de la police, au point de vous infiltrer pour une mission périlleuse, celle de devenir l'incontournable chauffeur des escrocs de la ville. Grace à cela, vous aller parvenir à votre principal objectif : faire tomber la famille des Castaldi ainsi que leurs mauvais coups.

Pas ceux-là, non. C'est un autre type de mafia dont on parle là !

En tout, ce ne sont pas moins de 44 missions diverses et variées, allant du simple casse de bijouterie à des courses poursuites contre la police, des missions d'intimidation ou de destruction pure et dure de voitures ennemies. Les missions du scénario vous sont confiées par l'intermédiaire de votre répondeur, renforçant l'ambiance sombre des films ou des séries policières des années 60/70.

Bonjour, je souhaiterais commander un BigMac avec une moyenne fritte et un coca, le tout livré à domicile en moins de 2 minutes. Comment ça, « refuser mission » ?

Bien sûr, la difficulté des missions se veut être croissante, mais évoquons sans plus tarder l'un des points « faibles » de ce jeu : cette difficulté est très aléatoire, à l'image de la première mission, celle du recrutement, aussi connu sous le nom du « PARKING DE L'ENFER » ! Le principe est (ou du moins semble) simple :

9 figures (pas très claires pour un novice), un chrono plus serré que votre frein a main lors de vos manœuvres, et surtout 3 chocs (même légers) maximum dans cet environnement rempli de voitures. Vous ferez alors connaissance avec un ennemi bien souvent oublié de nos jours : le chronomètre, très punitif dans ce jeu.

Hormis le mode aventure « Un flic dans la mafia », Driver vous propose différents mini jeux pour perfectionner votre conduite, le tout habillement déguisé sur un menu très bien pensé :

Le menu dans toute sa splendeur. L'œil averti des cinéphiles aura remarqué les bandes noires pour garder l'ambiance « film policer américain ».

Les différentes options possibles sont :


  1. Un flic dans la mafia : Le mode aventure, exécutez un maximum de missions pour parvenir à coincer les Castaldi.
  2. Faire un tour : Un niveau vous pose un problème ? Le chemin que vous prenez à chaque fois ne vous convient pas ? Le design des niveaux vous plait ? Ou simplement, vous voulez découvrir l'univers des villes de ce jeu ? Alors allez-vous balader dans les 4 villes du jeu (Miami, San Francisco, Los Angeles et New York) et appréciez la balade !
  3. Entrainement : Besoin d'une mise au point sur vos talents de conducteurs ? Vous avez frappé à la bonne porte. A travers ses mini jeux, redorez votre blason de pilote de course :
  4. As du volant : Vous êtes le meilleur ? Alors, prouvez-le à travers les mini jeux suivants


  • Poursuite : Faite (re)naitre votre sens du devoir ! Un suspect a été vu dans une voiture, faites en sorte qu'il s'arrête. Non, pas de sirène ni de badge, votre seul ami sera le pare-chocs de votre véhicule.
  • Délit de fuite : La couleur de votre voiture n'a pas l'air de plaire en ville, particulièrement à ce policier (si, si celui derrière toi alors que tu viens juste de démarrer ta voiture). Emmène le faire un tour jusqu'à ce qu'il se/te perde !
  • Checkpoint : Un petit jeu de piste en ville ; vos adversaires ? L'environnement urbain (les flics en moins) et le chrono !
  • Jeu de piste : Course aux drapeaux ! 100 cônes rouges à ramasser avant la fin du chrono, +1seconde par drapeau. Bonne chance !
  • Survie : Ne vous posez pas de questions : FONCEZ !!!! Ici, les flics sont invincibles mais surtout ils sont FOU A LIER ! [Conseil : Même le code d'invincibilité ne vous sauvera pas, votre voiture va surement finir sur le toit !]


  • Traversée du désert : Bienvenue au milieu de nulle part ! Ici, des circuits de terre vous attendent, sans aucune circulation mais avec des obstacles, dont la destruction rajoutera 1 seconde plus au chrono. Battrez-vous votre propre fantôme ?

5. Options : Réglez les options de votre jeu (musique, effets sonores etc…)

6. Codes secrets : Préparez votre dextérité, tout se passe avec les boutons L1/L2/R1/R2 ! Plus d'info sur : http://www.jeuxvideo.com/wikis-soluce-astuces/cheat-codes/201173

7. Meilleurs scores : Retrouvez vos précédents records aux mini jeux du Checkpoint, Jeu de piste, Survie et Traversée du désert.

8. Poursuites : Retrouvez vos plus belles cascades, vos courses poursuites les plus délirantes, pour peu que vous les ayez sauvegardées :) !

La prise en main est très rapide, mais peut se révéler longue si on n'est pas un habitué du genre « course ». Rattraper un dérapage suite au choc avec une voiture peut être compliqué, mais il y a toujours un moyen de corriger sa trajectoire, incluant à la fois le reste du trafic ainsi que les murs.

L'interface est le plus épuré possible, et ne gène en rien la conduite :

A noter la possibilité d'accéder à la carte via le menu pause pour pouvoir appréhender un trajet lors d'une poursuite ou du mode mission, ainsi que des cônes rouges indiquant le nombre et la proximité des voitures de polices qui vous ont pris en chasse.

SYNTHESE :

Un scénario aux petits oignons, ponctué par une musique d'ambiance absolument parfaite… Un 10/10 assuré pour l'époque, cependant descendu par une difficulté pas très bien dosée dès le début du jeu, ainsi que des graphismes superbes, mais tellement dépassés à notre époque (clipping, gestion des hitbox très hasardeuses dans certains cas…). Mais s'arrêter à de tels détails nous ferais passer à côté de l'un des 1er jeux à nous proposer un environnement ouvert à explorer en voiture, le premier étant la franchise concurrente : Gran Theft Auto, premier du nom. Et mine de rien, ce serait bien dommage de passer outre les supers sauts des pentes de San Francisco, ou de se prendre pour un As du volant en remontant les grands boulevards de Miami !

BONUS TEST

Driver et son ambiance polar noir semblent liés au cinéma, mais à quel point ? Citons dans un premier temps le mode réalisateur permettant l'édition de vos plus belles courses poursuites ou de vos plus folles cascades. Mais ce n'est pas tout ! En 2003, Infogrames décide de céder les droits d'exploitation de la licence « Driver » à Impact Pictures et à Paul Anderson (source http://www.driver-dimension.com/driver_film.php ). Le projet n'a jamais abouti. Mais ce que l'on sait beaucoup moins, c'est que le jeu est inspiré TRES fortement par un film de 1978, répondant au nom de… « The Driver » ! Ce film, pas très connu en France, est pourtant le premier film américain d'une actrice française célèbre, Isabelle Adjani. Bien qu'il n'y ait jamais eu de lien avéré entre le jeu et le film, certaines ressemblances ne peuvent qu'affirmer le contraire :

  • L'action se déroule à Los Angeles
  • Les voitures de police et certains véhicules sont identiques au jeu
  • La séance de vol d'une voiture bleue dans un parking à niveau
  • La séance de démonstration dans le parking (si, si jusque-là, la preuve : https://www.youtube.com/watch?v=L78AwbNthF8 )
  • Le bruit des dégâts qui sont TOUJOURS les mêmes entre le jeu et le film (écoutez à 1.50 minute la vidéo d'avant)
  • L'opposition "bandit sympa" et "flic méchant" , comparable a la double personnalité de Tanner
  • Et plein d'autre choses que je vous invite à découvrir si vous parvenez à trouver le film !


écrit par rake29gv
publié le 15 November 2017


Fiche C.D.I


Emprunté le 07 Jan 18

par Waipoosh

Emprunté le 16 Nov 17

par Hyiga

Emprunté le 16 Nov 17

par MikeKrackott



Pdp wriggle nightbug 06 1   Hyiga

Excellent livre ! Félicitation Rake ! Y'a de l'améliorations, et pas qu'un peu :D


Sans titre   Clads92

Merci pour ce test très sympa !!


Annoter le livre Retour