Star Wars Trilogy : Apprentice of the Force


A l'occasion de la sortie du 6e film Star Wars en 2005, Ubisoft décide de développer un jeu retraçant les trois premiers épisodes de la saga (IV, V et VI) sur Game Boy Advance.


Star Wars 1

l'écran titre

Le jeu est néanmoins sorti avant le 6e film puisqu'il qu'il a été distribué à partie du 21 septembre 2004. En effet, la Game Boy Advance est en fin de vie. Nintendo prévoyant de la remplacer par la Nintendo DS en décembre 2004 (au Japon), Ubisoft ne pouvait donc pas attendre la sortie du film et de la DS pour sortir un jeu GBA.

Le jeu suit donc scrupuleusement les passages marquants des trois premiers films. C'est un jeu de plate-forme plutôt classique avec des phases de combat mêlée.


Star Wars 2

Oui, Luke saute comme Megaman !

Parfois, le jeu alterne la plate-forme avec quelques niveaux en shoot'em up, comme lors de la destruction de l'étoile noire. Luke dispose d'une barre de vie bien fournie qui lui permet de pouvoir se prendre au moins 5 coups avant de mourir. Il disposera également d'une barre de Force après avoir rencontré Yoda.

A la fin de chaque niveau, Luke apprend une nouvelle capacité liée à la Force qui nécessite une combinaison de boutons différente.

Les contrôles sont très simples : A pour sauter, B pour tirer ou frapper et Bas pour s'accroupir.

On trouve assez régulièrement des checkpoints et items pour récupérer de la vie ou de la Force, ce qui fait qu'on progresse toujours dans le jeu, l'absence de vies empêchant le "Game Over".

Même si le jeu propose quelques variantes de gameplay (phases en vaisseau, parcours d'obstacles), il reste néanmoins très répétitif et peut rapidement devenir lassant, surtout dans le dernier niveau sur Endor, qui est trop souvent entrecoupé de longues phases de combats avec des ennemis en surnombre. Même les phases de vaisseau sensées changer le gameplay ne sont pas assez amusantes et on se réjouit qu'elles soient si courtes, alors qu'on aurait pu penser le contraire.


star wars 3 4
les phases de Shoot'em Up


Question durée de vie, le jeu se finit entre 3 et 5 heures pour les néophytes, et beaucoup moins en le recommençant. Cette durée de vie très courte couplée à la répétitivité des niveaux en fait un jeu juste bon à jouer pour un ou deux niveaux (la sauvegarde se faisant automatiquement à chaque fin de niveau).

Le jeu contient deux boss :

En premier lieu, on affronte Dark Vador à la fin de l'épisode V. Il est plutôt simple à vaincre si on arrive à contrer ses attaques et à jouer un avec un minimum de technique (on se fait vraiment exploser si on y va comme un bourrin). Ce premier combat suit parfaitement le déroulement qu'il a dans l'épisode V. On croisera à nouveau Dark Vador à la fin. Et mis à part quelques attaques supplémentaires, le combat est pratiquement le même qu'avant et il sera plutôt simple à battre si vous avez réussi votre premier combat contre lui. C'est assez décevant car il est facile à battre et on pourrait en attendre beaucoup plus d'un des plus grands méchants du cinéma.

Cette déception sera accrue par le fait que le deuxième boss, Rancor, qu'on rencontre dans le repaire de Jabba, est bien plus difficile à vaincre que Dark Vador. Pour ce boss, Luke est dépourvu de son sabre laser et doit utiliser la Force pour envoyer un rocher sur l'interrupteur qui ferme la porte sur le Rancor. Dit comme ça, ça peut paraître facile, sauf qu'en pratique il faudra d'abord faire reculer le Rancor avec les rochers, et une fois à bonne distance envoyer un dernier rocher sur l'interrupteur. Malheureusement, la barre de Force se vidant très vite, il est très difficile d'arriver en bonne position avec assez de Force et de rochers restants. Ce boss peut donc vite devenir décourageant pour le joueur. (en plus, les développeurs se sont montrés assez sadiques pour mettre une barre de vie au boss pour laisser croire au joueur qu'il peut le tuer autrement qu'en "one-shot" avec la porte)


starwars 5 6

L'un des deux est le père de Luke

Côté graphismes, les personnages sont laids, surtout le design de Luke qui n'a pas de visage. En revanche les mouvements sont très fluides et souples sans impacter le gameplay. Les décors sont par contre assez fournis et respectent parfaitement l'œuvre originale. Gros point noir par contre du côté des phases de shoot qui sont pixelisées et laides comme un jeu Atari (j'exagère à peine).

Pour la musique par contre, les thèmes du film sont très mal interprétés et donnent vite envie de couper le son, la musique aurait pu être bien meilleure sur GBA. Seuls les bruitages de lasers s'en sortent bien.



Star Wars Apprentice of the force

Les Plus :
  • Respect de l'œuvre original
  • Gameplay varié
  • Fluidité des mouvements
  • Rancor, très bon boss (peut-être même trop)
Les moins :
  • La musique
  • Niveaux répétitifs
  • Manque de difficulté (trop de checkpoints et de vie)
  • Design de Luke
  • Dark Vador décevant



Le prix : Le cartouche seule peut se trouver à partir de 8€. Comptez environ 20€ avec boîte et notice. Le prix est plutôt correct pour la cartouche seule, je ne vous conseille pas de payer deux fois plus pour avoir la boîte d'un jeu que vous finirez en 3 heures. Faites aussi attention en achetant sur Internet, la cartouche a des chances de ne pas être en français.

Conclusion : Le jeu malgré ses nombreux défauts, reste meilleur que son prédécesseur Star Wars Flight of the Falcon sorti en 2003 sur GBA, et pourra sans doute être divertissant quelques heures sans plus.


écrit par Crabadok
publié le 3 September 2016


Fiche C.D.I


Emprunté le 22 Jan 17

par eric

Emprunté le 22 Jan 17

par Taz69

Emprunté le 22 Jan 17

par Yannouchko



Faq   Papako

Tu ne conseillerais ce jeu qu'aux fans de la série, ou il peut quand même plaire à ceux qui ne sont pas fans de Star Wars ?


648x415 illustration girafe   Crabadok

Le jeu peut plaire aux fans comme aux autres,comme le jeu retrace parfaitement les 3 premiers épisodes il est très bien pour ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir l'oeuvre. Même ceux qui veulent juste jouer à un simple platformer peuvent être satisfaits du jeu.


Annoter le livre Retour